Dans le cadre de la mise en place des élections CSE : retrouvez notre nouvelle campagne électorale RESPECGT.

Les enjeux sont de taille !

Comprendre l’impact des ordonnances Macron et leurs décrets d’application, c’est pouvoir défendre ses intérêts et lutter contre la régression sociale à laquelle on assiste depuis quelques années. La stratégie du gouvernement n’est pas nouvelle. L’adage « diviser pour mieux régner » n’a jamais été aussi vrai.  

Désormais, comme vous le savez : le code du travail ou la convention collective discutés, négociés et signés collectivement peuvent être remis en question par l’accord d’entreprise négocié par des syndicats parfois complaisants ou des salariés peu renseignés dans le meilleur des cas. 

 Il est urgent d’agir pour le progrès social.

Les élections – que les patrons des entreprises ont jusqu’à 2020 pour organiser – sont un moment clé pour reprendre en main notre destin de salarié(e)s. Ne vous trompez pas et misez sur un syndicat, qui comme la CGT, plonge ses racines dans l’histoire des luttes et connait au-delà du secteur du service à la personne, le rouage des négociations, possède une véritable stratégie et un savoir-faire de la mobilisation.

C'est prouvé : collectivement, on est plus fort. 

 Il s’agit donc que tous, militants CGT et salarié(e)s nous nous organisions, nous nous engagions pour ne pas laisser la main au patronat qui – surprise – ne nous veut pas que du bien.

Nos premières actions RESPECGT pour gagner ces élections.

La création d’un site internet respecgt.fravec : 

-       un espace militants pour vous aider à communiquer sur les élections dans votre entreprise.

-       Un espace salarié pour avoir des infos sur les élections CSE, la date des élections dans votre entreprise, ses enjeux, etc. 

La conception d’un dossier « spécial élections » en septembre avec 4 articles pour comprendre les implications de ces élections sur l’organisation de nos entreprises sur le blog sap.cgt.social

N’hésitez pas à commenter, partager… Mais aussi à vous engager, à voter……CGT !

0 0 voter
Évaluation de l'article