Le secrétaire d'état fait une introduction où il nous déclare ne pas avoir toutes les réponses, le décret devant intervenir durant le weekend. (voilà qui devrait faire plaisir aux ASSMATS et aux parents employeurs qui vont devoir s'organiser à la dernière minute)

Selon lui, la situation sanitaire se dégrade et la volonté du gouvernement est de casser cette courbe épidémique tout en accélérant la vaccination.

Monsieur TAQUET indique que le décret listant le personnel prioritaire devrait être publié dans la journée et ressembler à celui de mars 2020.

S'agissant des régimes d'interdiction pour l'accueil collectif comme individuel, le secrétaire d'état annonce qu'il n'y aura pas d'interdiction juridique ni administrative mais un appel à la responsabilité des différents acteurs.

Il s'agira d'accueillir dans les seuls cas où c'est vraiment nécessaire avec des aides pour les structures collectives comme pour l'accueil individuel. Le secrétaire d'état a indiqué que l'indemnisation de l'activité partielle serait de 80% du salaire net pour les Assistant(e)s Maternel(le)s et 100% pour les particuliers employeurs.

2 autres mesures devraient intervenir:

  • Limitation des groupes à 10 au sein des MAM et des crèches.
  • Renforcement des consignes sanitaires.

L'intersyndicale s'est tout d'abord exprimée sur les conditions d'organisation de cette réunion. Plus de 40 personnes en visioconférence, un seul porte parole par groupe d'organisations, et tout ça dans un format d'une heure, ce n'est pas normal !

Le communiqué intersyndical a été détaillé et la CGT a également pu intervenir sur la nécessité de maintenir 100% du salaire pour laisser réellement les Assistant(e)s Maternel(le)s.

En conclusion: Beaucoup de bruit pour pas grand chose de nouveau à priori, reste que le gouvernement doit faire un communiqué officiel reprenant l'ensemble de ces décisions. Nous resterons donc vigilants, tant sur les annonces à venir que sur l'écriture du décret qui encadrera ces mesures.

En attendant, prenez soin de vous et de vos familles.

La liste des personnels prioritaires dont les enfants doivent être accueillis nous a également été communiquée.

1 1 voter
Évaluation de l'article