Loïc Roldan, âgé de 35 ans, originaire d'Elbeuf à côté de Rouen, a accepté de répondre à nos questions sur son parcours et son engagement comme défenseur syndical. Découvrez son interview.

Toujours plus engagé

Tout commence dans son McDonald's, où il défend les droits de tous. Aujourd'hui, il constate avec fierté que son restaurant a les meilleurs accords sociaux de France. Porté par son action au niveau de son lieu de travail, il s'engage de plus en plus au côté de la CGT. Cela fait maintenant 7 ans qu'il est délégué syndical CGT. Et, depuis 2 ans, il anime le département de la Seine Maritime pour le secteur du commerce et le secteur du service.

"La défense a toujours été dans l'ADN de notre famille."

C'est ainsi que Loïc Roldan explique son engagement. Son objectif est d'aider ceux qui méconnaissent leurs droits et n'ont pas les moyens de se défendre seuls.

Le rôle du défenseur syndical

Il a deux rôles :

  • défendre bénévolement un salarié dans une problématique professionnelle et individuelle devant le conseil des prud'hommes
  • tout en cherchant à régler de manière collective le problème individuel rencontré

L'accueil des salariés se fait la plupart du temps dans une union locale, lors d'un rendez-vous proposé par le défenseur syndical. Celui-ci rassure le salarié, le conseille, détermine dans quelle mesure il peut gagner aux prud'hommes. Ils élaborent ensuite, ensemble, la stratégie à suivre.

Les assistant.e.s maternel.le.s, particulièrement concerné.e.s ?

Oui ! C'est un fait, Loïc Roldan aide beaucoup d'assistant.e.s maternel.le.s. Les raisons sont multiples. On est face à un.e salarié.e particulier, avec une relation entre un.e seul.e employeur.se et un.e seul.e salarié.e. Ceux-ci n'appliquent pas toujours le droit, que ce soit volontairement ou parce qu'ils ne le connaissent tout simplement pas. Avec des employé.e.s pas ou peu organisé.e.s d'un côté, les employeur.se.s en profitent parfois pour faire comme bon leur semble.

Les défenseur.se.s syndicaux sont finalement là pour que les règles de la convention collective soient tout simplement respectées. Aller au tribunal, même si c'est pour gagner et aider un.e salarié.e à sortir d'une impasse, n'est jamais tout à fait positif. C'est avant qu'il faut être fort et présents auprès des salarié.e.s. Voilà pourquoi il faut voter massivement pour la CGT lors des élections TPE à venir, en mars 2021 !

Pour en savoir plus sur les élections, rendez-vous sur votre site dédié au sujet : https://respecgt.fr/.

Parmi les personnes que vous pouvez solliciter en cas de difficultés avec votre employeur, il y a également le conseiller du salarié ! Pour en savoir plus, lisez notre article.

5 1 voter
Évaluation de l'article