Le couperet est tombé, couvre-feu et limitation des déplacements, fermeture des écoles, crèches et activités périscolaires, le Président de la République a reconfiné le pays. Pas un mot pour les assistant(e)s maternel(le)s qui constituent pourtant le premier mode d'accueil des jeunes enfants. Une nouvelle fois, on décide avant et on réfléchit après !

La réunion programmée avec le secrétaire d'état ADRIEN TAQUET ce jeudi 1er avril est repoussée à demain après-midi, preuve de l'impréparation du gouvernement. Joli poisson d'avril en tout cas alors que des milliers de salarié(e)s attendent des réponses.

Pour la CGT il faut prendre des mesure urgentes:

  • Rendre les assistant(e)s maternel(le)s éligibles à la vaccination immédiate pour celles et ceux qui le souhaitent.
  • Assurer un maintien de salaire à 100% pour les professionnel(le)s vulnérables ou qui sont obligé(e)s de renoncer à leur travail pour s'occuper de leurs enfants de moins de 16 ans
  • Augmenter l'aide aux MAM et faire en sorte qu'elle soit versée dès la fin du mois d'avril. Rappelez-vous qu'il a fallu attendre des mois pour percevoir les aides lors du premier confinement.
  • Permettre aux Assistant(e)s Maternel(le)s d'avoir un droit de retrait leur ouvrant droit à indemnisation si elles/ils craignent pour leur santé
  • Verser une prime pour celles et ceux qui assureront leur travail, notamment en contribuant à l'accueil des enfants des soignants

Cette fois-ci la coupe est pleine ! Nous voulons des réponses et de la reconnaissance !

 

5 1 voter
Évaluation de l'article